Par Judith LE MAUFF - 23/05/2019

Européennes : 5 342 détenus pourront voter en prison

Européennes : 5 342 détenus pourront voter en prison

Retrouver une place dans la société, remettre un pied dans la vie civile, dans la vie du citoyen.

Aux élections européennes, 5 342 détenus français sur un total de 56 070 (hors mineurs, étrangers et condamnés expressément déchus de leurs droits civiques) voteront pour la toute première fois au sein de leur établissement pénitentiaire à titre d’expérimentation, selon les données recueillies auprès du ministère de la Justice.

Le 18/03/2019, les membres du Conseil constitutionnel ont validé le dispositif de vote par correspondance.

L’une des missions de l’administration pénitentiaire est d’accompagner les personnes détenues à retrouver leur place dans la société. Et en tant que citoyens notamment.

80 % de la population pénale incarcérée, environ 76.000 personnes, possède encore ses droits civiques et ce vote par correspondance apporte un droit essentiel d’intégration.