Présentation

NOTRE MISSION

L’association Le MAS « Mouvement d’Action Sociale » a été fondée en 1961 à Lyon et elle a été reconnue d’intérêt général en 2014. Elle a pour objet

  • L’accueil, l’accompagnement et l’aide aux personnes en situation de vulnérabilité, de souffrance psycho-sociale, de précarité ou d’exclusion.
  • La recherche et la sensibilisation sur les problématiques des publics concernés.

Le MAS accueille des publics diversifiés (7000 personnes par an) : hommes ou femmes avec ou sans enfant, couples, familles, personnes de tout âge et de tout horizon culturel, personnes usagères de drogues, personnes sortants de prison ou sous-main de justice, personnes victimes d’infractions ou de violences, personnes en souffrance psychique, personnes en recherche d’hébergement et de logement.

NOTRE HISTOIRE

En 1961, la création de l’association est impulsée par Maurice LIOTARD, l’un des premiers juges de l’application des peines en France et de trois travailleurs sociaux, premiers nommés à Lyon pour organiser le milieu ouvert. Le MAS est né suite à la réforme du Code de Procédure Pénale de 1958 « pour soutenir et prolonger l’action du Comité de Probation et d’Assistance aux Libérés et des commissions de vagabonds », qui allait donner vie au milieu ouvert adulte au sein duquel les condamnés étaient pris en charge dans le cadre de la probation ou de la libération conditionnelle.

En 1974, devant l’affluence des personnes « sans domicile » dans le département, l’association crée le Centre d’Accueil et d’Orientation (C.A.O).

En 1982, dans le cadre d’une expérimentation souhaitée par Robert Badinter (Garde des Sceaux et Ministre de la Justice), Le MAS ouvre un des premiers services d’aide et de soutien aux victimes d’infractions pénales en France.

En 1996, Le MAS crée Pause Diabolo qui a pour objet l’accueil de personnes toxicomanes et la réduction des risques.

En 2010-2011 afin de développer des activités complémentaires, Le MAS fusionne avec plusieurs associations : l’Association Résidence, l’association Aide Aux Victimes St-Fons, l’association L’Orangerie, le Centre d’Accueil d’Urgence L’éclaircie.

En 2013-2018, face à l’évolution des besoins et des politiques publiques, l’association met en œuvre de nouveaux développements sur la Métropole de Lyon : actions socio-judiciaires, création de nouvelles structures d’hébergement d’urgence et d’insertion pour des familles en situation de vulnérabilité et/ou en situation de droits incomplets, mise en œuvre de nouveaux dispositifs d’aide aux victimes d’infractions pénales, etc.

Au fil de son histoire, l’association s’est donc développée en s’adaptant aux évolutions sociétales et en contribuant à l’élaboration de réponses collectives avec d’autres acteurs associatifs et les pouvoirs publics.

Le MAS regroupe aujourd’hui ainsi une diversité d’activités et de cultures professionnelles qui repose sur 5 domaines d’intervention :

  • Aide aux victimes et accès au droit.
  • Insertion et santé psychique.
  • Insertion et prévention de l’exclusion.
  • Insertion et protection des familles.
  • Aide aux usagers de drogues.

NOTRE PROJET ASSOCIATIF

Le MAS conduit une action générale de protection auprès des personnes les plus vulnérables par :

  • La satisfaction à leurs besoins fondamentaux : être hébergé ou logé, disposer d’une alimentation équilibrée, disposer d’une sécurité et d’une protection, avoir accès, aux droits, accéder à une réparation, et à une insertion sociale et professionnelle.
  • Leur reconnaissance et leur valorisation : être entendu et estimé, se sentir utile, être inscrit dans des relations, participer à la vie du territoire et de la cité.

L’association adopte une approche humaniste qui garantit à chaque personne un accueil et un accompagnement individualisé prenant en compte ses besoins et ses attentes. Elle s’appuie sur des valeurs fondatrices :

  • Respect de la dignité des personnes accueillies.
  • Reconnaissance des personnes accompagnées comme sujets et actrices de relation et comme détentrices de droits et de responsabilités.
  • Engagement, compétences et responsabilités des différents intervenants.

Le MAS, dans la conduite de son action, est en prise directe :

  • Avec les politiques publiques venant réglementer les divers domaines dans lesquels elle intervient : justice, logement, hébergement, santé, prévention, lutte contre les exclusions…
  • Avec un environnement politique, économique, technique, sociétal, législatif qui produit de nouvelles normes et conceptions.

La place de l’association se situe à la croisée de la commande publique, des besoins et des publics. Le positionnement du MAS s’affirme ainsi dans un rôle choisi d’opérateur-acteur impliqué et responsable. Afin de garantir l’adéquation des réponses aux besoins, Le MAS est engagé dans des rapports permanents avec les organismes financeurs, les collectivités territoriales, les associations, fédérations/réseaux d’associations.

Les principaux partenariats développés par Le MAS sont situés dans les secteurs de la précarité, de l’habitat, de la santé, de la justice, de la prévention de la délinquance et de la protection de l’enfance, afin d’assurer aux personnes accueillies des réponses plurielles.

NOS SERVICES ET IMPLANTATIONS

Le Siège associatif est situé 17 rue Crépet Lyon 7.

L’association dispose de services d’accueil, d’accompagnement et d’hébergement implantés sur la Métropole de Lyon et le département du Rhône : tous les arrondissements de Lyon, Saint-Priest, Caluire, Corbas, Décines, Feyzin, Genas, Givors, Grigny, Saint-Genis Laval, La Mulatière, Mions, Oullins, Rillieux-la-Pape, Saint-Fons, Solaize, Tassin-la-Demi-Lune, Vaulx-en-Velin, Vénissieux, Villeurbanne, Villefranche-sur-Saône, Belleville-sur-Saône, Gleizé,Tarare, …

Le MAS gère envrion 500 places d’hébergement et de logement temporaire (Centre Hébergement d’Urgence, Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale, Logement temporaire, Pensions de Famille) en unité collective et en logements diffus.

Le MAS est actionnaire unique de l’Entreprise Adaptée L’Orangerie (www.orangerie-ea.fr) implantée dans la Zone de la Rize à Vaulx-en-Velin. L’Orangerie a pour mission d’insérer les travailleurs handicapés en entreprise ordinaire. Certifiée MASE (Manuel Amélioration Sécurité Entreprise) depuis 2017, elle développe son activité dans trois secteurs :

  • L’activité espaces verts pour 50 % de la production.
  • Un service de nettoyage et propreté pour 40 % de l’activité.
  • Un service de peinture et second œuvre du bâtiment pour 10 % de l’activité totale.